OSTÉOPATHIE ET MUSICIEN

Une main, un corps et un instrument

OSTÉOPATHIE ET MUSICIEN

Grâce à l’activité neuro-musculaire, les instrumentistes arrivent à jouer un grand nombre de notes par seconde en imprimant avec chacun de leurs doigts une sonorité particulière, on imagine alors la complexité des fonctions de coordination qui demande à la fois rapidité, précision et endurance. Amateurs ou professionnels, ils répètent inlassablement leurs gestes, car il faut bien le dire... La perfection est à ce prix.

La plupart des musiciens sous-estiment les contraintes mécaniques qu’ils imposent à leur organisme. Ces répercussions allant de la gêne fonctionnelle à la douleur limitent a terme les performances musicales.

OSTÉOPATHIE ET MUSICIEN

Quand solliciter un ostéopathe ?

Il a d'abord un rôle facilitateur.
En facilitant la mobilité des articulations, le glissementsdes tissus, il permet de diminuer la crispation des gestes du musicien, et donc limiter les douleurs

A titre préventif : dans le suivi de la croissance de l’enfant, avant des répétitions intensives ou un concert éprouvant, afin d’optimiser les capacités physiques, posturales et de coordinations.

A titre curatif : à l’apparition de gênes fonctionnelles, de douleur dans l’activité instrumentale.

L’ostéopathie permet de réduire les contraintes mécaniques s’exerçant sur le corps et les articulations afin de libérer le geste et la posture, de traiter durablement et étiologiquement les symptômes, de limiter les phénomènes dégénératifs et de récidive (tendinite, torticolis, lombalgie, attitude posturale vicieuse, dystonie…), le tout accompagné de conseils.

La posture est un élément fondamental chez le musicien, elle doit être construite selon des principes physiologiques précis afin d’assurer le geste musical.

Cette posture ne doit en rien entraver le fonctionnement fluide de la main, mais au contraire la libérer.

Rédigé par Ostéopathie Le Perreux sur Marne

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :